La plupart des fermiers que rencontre Christophe Servell lors de ses voyages sont des agriculteurs amoureux de la nature et de la diversité. Ils ont compris depuis bien longtemps que la recherche de la haute qualité est incompatible avec les rendements intensifs, l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides qui appauvrissent les sols. Un caféier ne livre le meilleur de lui-même que s’il est heureux et en harmonie avec son environnement